[Spécial Berlin] Babbel.com, la start-up allemande de e-learning lève 10 millions de dollars et s’introduit en France


Le 26 mars dernier, Babbel.com, la solution d’apprentissage des langues gérée par la start-up berlinoise Lesson Nine GmbH, a levé 10 millions de dollars pour permettre son internationalisation et améliorer l’accès et l’utilisation de ses plateformes mobiles et en ligne. Pilotée par le capital-risqueur londonien Reed Elsevier Ventures, cette nouvelle levée intègre Nokia Growth Partners et les investisseurs IBB Beteiligungsgesellschaft et Kizoo Technology Ventures déjà existants.

Cette levée de fonds n’est cependant pas la première pour Lesson Nine GmbH qui avait déjà obtenu au total 2,2 millions de dollars de capitaux propres et dettes et connait une croissance annuelle rapide depuis 2011 (+ 200 %). Cette croissance a d’ailleurs été confirmée par l’annonce récente de l’acquisition de son concurrent californien PlaySay, opération financée uniquement par leur cash-flow opérationnel.

Disponible depuis janvier 2008, la plateforme Babbel.com est déjà présente dans 190 pays et compte 15 millions d’utilisateurs. Le système d’apprentissage est téléchargeable par l’intermédiaire du site web, sur iPad. Un outil gratuit d’entraînement au vocabulaire pour Android, iPhone et Windows 8 est également disponible. Selon la société éditrice cette application a déjà été téléchargée plus de 8 millions de fois. Le système propose plus de 6 500 heures d’apprentissage ludique et interactif en 13 langues. C’est d’ailleurs cette expérience d’apprentissage motivante, combinée à l’utilisation intelligente des technologies mobiles et de l’Internet, qui semble être la solution gagnante pour cette start-up.

 

Principalement utilisée en Allemagne, le développement de Babbel.com à l’international passe par la France. Vincent Peron (ex-Smeet) a été recruté en tant que responsable local et le site web a été décliné en français. Pour la porte-parole de Babbel, le marché français est important pour la société puisqu’ « il s’agit [d’un] pays voisin dont l’utilisation des appareils mobiles (surtout les tablettes) se développe rapidement ». En France, la concurrence pour l’apprentissage des langues est éparse (Cned, Auralog, GoFluent et les établissements spécialisés dans les formations linguistiques) et se situe surtout sur des méthodes « classiques » d’enseignement. En se plaçant dans le domaine, jusque-là inexploité, de l’apprentissage des langues mobile, la start-up berlinoise pourrait connaitre un réel succès sur le territoire français.

 

Sources :

« Apprentissage des langues : le développement de Babbel passe par la France », ITespresso.fr, Philippe Guerrier, 26 mars 2013 (http://www.itespresso.fr/apprentissage-langues-developpement-babbel-passe-france-63202.html)

« E-learning : Babbel lève 10 millions de dollars», ITRpress, 26 mars 2013 (http://www.itrpress.com/communique/34097/learning-babbel-leve-10-millions-dollars)

« La start-up allemande Babbel lève 10 millions de dollars », Frenchweb.fr, Juliette Raynal, 27 mars 2013 (http://frenchweb.fr/la-start-up-allemande-babbel-leve-10-millions-de-dollars/107058)

Site de Babbel.com (http://fr.babbel.com/home/quisommesnous)

 

 

 

Share this post

No comments

Add yours