Réinventer le financement de croissance : Enternext la bourse des PME


Un peu de contexte

En France, le financement des entreprises obéit à un ordre établi. Alors que le financement des sociétés innovantes est l’apanage des sociétés de capital-investissement, que les multinationales se financent en grande partie grâce aux marchés financiers, les PME/ETI se financent traditionnellement grâce aux emprunts bancaires.

Suite à la crise financière de 2007, les banques ont été soumises à des contraintes réglementaires (Bâle 3) réduisant leur capacité de prêt. Les PME étant les clients les plus fragiles des établissements bancaires, ce sont elles qui pâtissent de ce reflux de capitaux. Dès lors, la bourse, et donc les marchés financiers, apparaissent comme une solution de remplacement pour le financement des entreprises de taille intermédiaire.

Une stratégie double

En juin 2013 a été lancée Enternext avec pour objectif de prendre le relais des banques et de faciliter la croissance des PME et des ETI. Les PME françaises ont des difficultés à croitre et souffrent souvent de la comparaison avec le Mittelstand, le fameux  tissu industriel de PME allemandes.

Cette bourse aura des bureaux répartis dans toute la France de manière à séduire des entreprises localisées sur l’ensemble du territoire national ; mais visera aussi les PME de tous les pays européens qui ne disposent pas, pour la plupart d’entre elles, d’un outil comme celui-ci. Le PDG d’Enternext, Eric Forest, espère ainsi 80 cotations sur les trois premières années d’activité de la bourse.

enternex

Le PEA PME : un outil nécessaire

Le PEA PME (plan d’épargne en actions pour les petites et moyennes entreprises) est un dispositif permettant d’investir en bourse en bénéficiant de certains avantages fiscaux. Il entrera en vigueur au 1er janvier 2014.

Le but de cet outil est de diriger l’épargne des français vers les PME afin que celles-ci puissent financer leurs croissances. Même s’il est vrai que les ménages français ne possèdent pas la culture d’investissement des anglo-saxons, les prévisions tablent sur une collecte d’environ deux milliards d’euros.

Pour être éligibles à l’épargne du PEA PME, les entreprises devront avoir moins de 5000 salariés ainsi que moins d’1.5 milliards d’euros de chiffre d’affaires, ou alors le total de leur bilan ne devra pas excéder 2 milliards d’euros.

La partie n’est pas gagnée

Ce n’est pas la première fois qu’une plateforme boursière a pour objectif de drainer l’épargne vers les PME. En effet, Enternext sera en concurrence avec d’autres plateformes comme la bourse d’origine suédoise Alternativa ou encore Alternext, la partie de la bourse dédié aux capitalisations de moyenne taille. Cependant, du fait de son approche à la fois locale et continentale, et de son fonctionnement favorable aux investisseurs individuels, Enternext possède deux atouts conséquents pour son développement.

Mais Enternext devra aussi faire face à d’autres obstacles. En effet, pour une société, l’entrée en bourse est un acte engageant sur le long-terme (investissements, communication, etc.) et doit être pensé dans une stratégie globale. De plus, le faible attrait des investisseurs traditionnels pour ce type d’entreprises a pu expliquer la méfiance des chefs d’entreprise quant à la volonté de faire coter leur entreprise.

Les PME de taille conséquente devraient être avantagées par rapport à celles de taille moins importante du fait de la disponibilité d’une meilleure information financière ainsi que d’une meilleure visibilité. Cependant, le désintérêt des investisseurs institutionnels pour les entreprises de taille modeste peut présager d’une sous valorisation de celles-ci, et donc de la possibilité pour ceux qui s’y risqueront de faire quelques bonnes affaires…

Sources :

http://www.agefi.fr/articles/enternext-devoilera-sa-feuille-de-route-detaillee-fin-septembre-1285692.html

http://www.boursorama.com/actualites/5-choses-a-savoir-sur-le-futur-pea-pme-f53f5898b0d71d8aea09dc68fbc9c8e6

http://www.lafinancepourtous.com/Actualites/EnterNext-la-nouvelle-bourse-des-PME-ETI-a-ouvert-ses-portes

http://www.lenouveleconomiste.fr/a-quels-investisseurs-sadresse-la-nouvelle-place-de-cotation-enternext-19596/

Share this post

No comments

Add yours