Revivez la 1ère édition de l’UbiStart Tour (UbiFrance + Fondation Galien)


Le 10 juillet dernier s’est tenue, au sein de l’Académie des Sciences de New-York, la première édition de l’Ubistart Tour. Issu d’un partenariat entre Ubifrance et la Fondation Galien, cet évènement vise à permettre, encourager et récompenser les partenariats internationaux dans le domaine de la santé entre, d’un côté, les start-ups françaises et de l’autre, les différentes entités nord-américaines (Big Pharma, start-ups, Capitaux-risqueurs).

Ubistart logo

Le marché de la santé sur le continent nord-américain est caractérisé par un fort dynamisme entrepreneurial soutenu par les autorités publiques et financé par des capitaux privés. On note également la présence de nombreux pôles d’excellence scientifique et académique, qui s’avèrent être des références mondiales en termes d’innovation.

Près de 50 sociétés françaises dans l’industrie des Life sciences (biotech, medtech et E-santé) – préalablement sélectionnées par le comité scientifique de la Fondation Galien – ont pris part à cette aventure initiée par Yves Germani, responsable du pôle Santé Amérique du Nord et Bruno Cohen, président de la Galien Foundation. Parmi elles, on dénote la participation de nombreuses sociétés innovantes telles que Kallistem, spécialisée dans la spermatogénèse et la toxicologie testiculaire in vitro, BioSIMS positionnée sur le secteur des technologies de quantification multiplexe des protéines ou encore Anagenesis, une biotech spécialisée dans l’utilisation de cellules souches permettant la production de cellules humaines musculaires, squelettiques (os, cartilage) et dermiques.

Ubistart

Plus de 150 entités nord-américaines ont répondu favorablement à l’invitation, représentant un ratio de trois entités américaines pour une entreprise française. Des Big Pharma (Pfizer, Roche, Merck & Co, Ipsen, Eli Lilly ou encore Boehringer-Ingelheim) aux hôpitaux prestigieux (Memorial Sloan Kettering, Mayo clinic) en passant par les sociétés de capital-risque (Aegis Capital, Aisling capital, New Leaf Venture Partners, AngelMD), de nombreuses personnes ont soutenu cette initiative franco-américaine.

Lors de cet évènement, plus de 550 rendez-vous professionnels ont été organisés. Cette première édition a également généré un taux de satisfaction des participants français de l’ordre de 98%.

Ubistart people

La journée du 11 juillet a quant à elle été consacrée à des ateliers dont les thématiques portaient sur le développement de start-ups et sur les aspects règlementaires du développement d’affaires dans l’industrie de la santé en Amérique du Nord. Cette journée a donc été l’occasion pour les start-ups françaises d’obtenir des réponses aux questions qu’elles se posaient dans les domaines du réglementaire et de l’implantation sur le continent nord-américain.

Cette première édition de l’Ubistart Tour laisse maintenant place à l’Ubistart Competition où les participants ont jusqu’au 31 octobre pour soumettre un projet de partenariat franco-américain. Chaque dossier sera évalué par le comité scientifique de la Fondation Galien selon plusieurs critères : degré d’excellence scientifique, degré d’innovation, impacts sociaux et économiques, créativité et faisabilité économique.

ubistart people 2

A l’issue de cette phase de candidature, les 9 projets considérés comme les plus innovants et prometteurs issus de l’Ubistart Tour seront nominés et conviés à la cérémonie de l’Ubistart Award qui se tiendra le 4 décembre à Monaco. Les 3 meilleurs projets se verront quant à eux remettre un prix allant de 50 000 dollars pour le premier à 20 000 dollars pour le troisième, qui permettra aux participants de financer une partie de leur projet collaboratif.

Pour tout savoir de l’actualité des biotechnologies: LaBiotech.fr

Share this post

No comments

Add yours