Voyage d’étude 2013: L’innovation en Allemagne


Les étudiants du Master MTI organisent depuis 2011 un voyage d’étude à l’étranger afin d’explorer les nouveaux aspects de l’innovation au-delà des frontières de la France. L’axe d’étude de la promotion 2012 était en rapport avec l’innovation territorialisée. Pour approfondir ce thème, les étudiants sont partis en Suède à la rencontre d’entreprises innovantes impliquées dans l’innovation territorialisée.

Cette année, la promotion 2013 du Master MTI souhaite mettre en avant les conditions favorables au développement d’un écosystème favorisant l’innovation pour les entreprises et les instituts de recherche. Nous avons décidé d’étudier le cas de l’Allemagne, et notamment la ville de Berlin. Cette initiative est soutenue par M. Mathieu Weiss, conseiller pour la science et la technologie de l’ambassade de France en Allemagne.

Les forces de l’Allemagne pour développer l’innovation

Parmi les atouts de l’économie allemande qui ont un impact direct sur sa capacité d’innovation, nous pouvons citer les fameuses Mittelstands. Ces dernières sont l’équivalent des ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) en France. Ces Mittelstands sont des entreprises de 250 à 5000 salariés, non cotées en bourse. Entreprises familiales, elles sont résolument tournées vers l’international et choisissent l’innovation comme un moyen d’être compétitifs face aux pays émergents. Il y a environ 10 000 Mittelstands en Allemagne contre 4 000 ETI en France (compte tenu des populations respectives, il faudrait le double d’ETI en France pour atteindre le niveau allemand).

Les instituts de recherche Fraunhofer constituent également un élément clé de la capacité de l’Allemagne à innover. Le budget de ces 66 instituts est de 1,9 milliards d’euros. Ces organismes sont financés à 66% par des contrats industriels alors que nous savons que les partenariats public-privé peinent à voir le jour en France. Les Fraunhofer réalisent des activités de recherche appliquée et sont spécialisés dans des domaines pour lesquels les demandes du marché sont fortes. Ainsi, ces instituts sont des acteurs majeurs du transfert technologique en Allemagne.

Ces deux éléments principaux sont renforcés par des politiques publiques d’innovation. Les deux principales stratégies nationales sont la « Stratégie High Tech » et le ZIM (Zentrales Innovationsprogramm Mittelstands).

La « Stratégie High Tech », lancée en 2006, a trois objectifs :

–       favoriser les transferts technologiques,

–       lier la recherche institutionnelle et l’industrie,

–       accroître la capacité d’innovation technologique, en particulier dans les secteurs d’avenir.

Les cinq thématiques prioritaires identifiées par la Forschungsunion, groupe d’experts de la recherche et de l’industrie en Allemagne, sont la santé, l’énergie, la sécurité, la mobilité et la communication.

Le programme ZIM propose depuis 2008 des offres de financement attractives pour les projets de coopération et de mise en réseau et, depuis 2009, pour le soutien de projets individuels.

Ces politiques nationales sont renforcées à l’échelle régionale par les différents Länders. Ces mesures, plus locales, sont favorisées par le régime fédéral.

 

Berlin, une scène d’innovation en devenir

De plus en plus de personnes parlent de Berlin comme de la nouvelle Silicon Valley. La ville tire son dynamisme de son rôle de capitale et de son statut de ville universitaire. La capacité de la ville à brasser les cultures et à proposer une vie agréable à prix modéré attire de nombreux entrepreneurs allemands, suédois et plus largement du monde entier. Berlin a vu naître de nombreuses startups connues dans toute l’Europe comme Zalando ou eDarling. Il y a également  des nombreux incubateurs comme Rocket Internet et Team Europe.

Ce qu’il manque aujourd’hui à la ville est un système de financement de l’innovation capable d’accompagner les entreprises de leur amorçage à leur phase de croissance nationale puis internationale. Cet écosystème pourrait néanmoins se structurer d’ici 10 ans.

Problématique

Comment le tissu économique et les politiques publiques favorisent-ils l’innovation?

Rencontres avec des acteurs de l’innovation (Berlin)

Dans le cadre de ce voyage d’étude, les étudiants de la promotion 2013 vont partir à la rencontre d’acteurs sensibles à l’innovation et ceux qui y contribuent pour mieux comprendre comment le pays a su être en adéquation avec l’innovation pour être compétitif.

Parmi eux, nous pouvons citer :

–       Le service scientifique et technologique de l’ambassade de France en Allemagne qui nous a apporté leur soutien.

–       Les incubateurs et structures de financement Rock Internet, Team Europe, et Project A Ventures.

–       Le magazine web Deutsche Start-Up

–       Les Fraunhofers

 

Bilan de notre voyage à Berlin

Un carnet de voyage décrivant nos rencontres et nos découvertes sera diffusé sur le site internet du master. Certains points pourront être développés dans MTI review, le blog du master.

 

Article rédigé par Carine La & Maud Huché

 

Share this post

No comments

Add yours